Hors-la-L’Oie !

 

Les limites de la légalité sont souvent instables et hasardeuses. Elles évoluent continuellement au fil du temps, créent des clandestins et des brigands, sans qu’aucun ne puisse vraiment savoir qui est bon, qui est méchant. Pour son quinzième numéro, l’Oie s’est intéressée à différents enjeux qui flirtent avec ces frontières flottantes.

Les Murs, d’abord, sont souvent utilisés par un État pour délimiter qui est en droit et qui ne l’est pas. L’Oie s’est donc rendue à divers endroits, pour observer une étrange frénésie de murs, une hérésie de c(l’oie)sons, qui divise les nations autant qu’elle rassure.

Les Souterrains, ensuite, sont un enjeu qui ne trompe pas. Objets de toutes les convoitises, rêves de conquête et d’exploration, ils attisent partout l’avidité secrète et les ambitions. Leur découverte et leur exploitation sont sujets à un commerce contesté, à de cruels conflits, à une recherche cupide de sensations, de droit ou de légitimité, que l’Oie prend plaisir à décortiquer.

Et entre-deux, enfin, l’Oie innove et se réinvente. Surfant sur les tendances du journalisme actuel, elle a voulu s’essayer à la narration, puis à l’enquête, à l’investigation. Elle vous propose ainsi un numéro homogène et cohérent, dont les thématiques se suivent, s’entremêlent et se complètent parfaitement.

Dix ans après qu’elle est sortie de l’œuf, l’Oie tourne une page importante de son histoire. Des dizaines d’étudiants sont venus noircir ses pages et de nombreux autres ont animés sa Basse-Cour. Une nouvelle génération prend les devants, et c’est le cœur un peu lourd que s’envolent les oies d’avant.

 

                Cacardement vôtre,

                          Le Jars, Mathias Penguilly   

Numéro 15

8,00 €Prix

    Rejoignez la newsletter

    Méthodes de paiement

    • Facebook - Black Circle
    • YouTube - Black Circle
    • Instagram - Black Circle